Rencontres littéraires Imprimer

 

OUVERTURE DU FESTIVAL logopicto

HÉRITAGES

Présentation de la 18e édition par l’équipe du festival.

Samedi 20 juillet à 17h Salle des fêtes Mairie Houlgate (rencontre & cocktail). Entrée libre.

Samedi 27 juillet à 11h Hôtel de Ville Trouville/Mer (rencontre & cocktail). Entrée libre.

RENCONTRE AVEC JÉRÔME PRIEUR logo

« Depuis l’enfance, j’ai voulu écrire mes souvenirs de la guerre de 14. Cette guerre appartient à notre histoire intime, à nos familles, à nos secrets de famille. Survivants et rescapés, combattants oubliés ou disparus, les soldats de 14-18 sont restés des soldats inconnus. Avec leur moustache, leur képi, leur casque, n’ont-ils pas tous l’air de se ressembler ? Je suis parti rechercher les êtres vivants, fossilisés à l’intérieur de ces images, et pourquoi cette guerre s’était fichée au fond de mes yeux. »

Jérôme Prieur est écrivain - une quinzaine de livres parus -, scénariste et cinéaste. Son dernier ouvrage : La Moustache du soldat inconnu (Seuil, coll. La Librairie du XXIe siècle).

La rencontre sera suivie en soirée de la projection du film Le Mur de l’Atlantique. Monument de la Collaboration, une histoire restée méconnue et racontée pour la première fois.

Présentation : Albert Dichy.

Lundi 22 juillet à 18h Villa en face du Sporting-Club Houlgate (rencontre littéraire ). Entrée libre.

RENCONTRE AVEC RENÉ DE CECCATTY logo

Écrivain, traducteur de l’italien et du japonais, critique littéraire et éditeur, René de Ceccatty est l’auteur d’une quarantaine d'ouvrages, dont les biographies de référence de Pier Paolo Pasolini (Gallimard), Alberto Moravia (Flammarion), Elsa Morante (Tallandier). Il conduit parallèlement une œuvre romanesque de réflexion intime : Aimer (Gallimard), Raphaël et Raphaël (Flammarion). Dernièrement, il a publié une nouvelle traduction de La Divine Comédie de Dante (Points) et deux livres de reconstitution de la mémoire : Enfance, dernier chapitre (Gallimard), Mes années japonaises (Mercure de France).

Présentation : Albert Dichy, directeur littéraire de l’IMEC. Lecture : Philippe Müller, Vincent Vernillat.

En partenariat avec l’IMEC Abbaye d’Ardenne.

Mardi 23 juillet à 18h30 IMEC Abbaye d'Ardenne Saint-Germain-la-Blanche-Herbe (rencontre littéraire ). Entrée libre.

RENCONTRE AVEC CLAUDE SCHOPP logo

L’origine du monde de Gustave Courbet figure parmi les tableaux emblématiques de l’histoire de l’art. Mais le modèle en était demeuré inconnu. Jusqu’à ce que Claude Schopp découvre son nom, par hasard, en annotant la correspondance inédite entre George Sand et Alexandre Dumas fils. Avec L'origine du monde. Vie du modèle (Phébus), il lui rend non seulement son visage, mais il redonne vie à cette danseuse aux beaux sourcils noirs, bientôt demi-mondaine et maîtresse de Khalil-Bey, puis femme de bien, généreuse donatrice aux œuvres de charité.

Claude Schopp est connu pour être le biographe d’Alexandre Dumas père et fils dont il est un grand spécialiste. Son dernier ouvrage (avec son épouse Marianne) : Dumas fils ou l’anti-Œdipe (prix Goncourt de la biographie, Phébus).

Présentation : Fabrice Carrière.

Mercredi 24 juillet à 18h Maison des Pêcheurs Houlgate (rencontre littéraire). Entrée libre.

RENCONTRE AVEC MÂKHI XENAKIS logo picto

Mâkhi Xenakis partage son temps entre sculpture, dessin et écriture. Ses œuvres figurent dans des collections publiques telles que le FNAC, le Centre Pompidou, la Manufacture nationale de Sèvres, la Manufacture des Gobelins, la Maison rouge, ainsi que dans de nombreuses collections privées. Dans ses livres, elle explore comment elle s’est construite face aux deux figures tutélaires que sont son père, le compositeur de musique, et l’artiste Louise Bourgois : Iannis Xenakis, un père bouleversant et Louise, sauvez-moi ! Conversations avec Louise Bourgeois 1988-2009 (Actes Sud).

Présentation : Georges-Emmanuel Morali.

Vendredi 26 juillet à 12h Villa Honoré Trouville/Mer (rencontre littéraire & brunch). Entrée libre (sans brunch) - Tarif A (avec brunch, sur réservation).

LES DESSINS ANIMÉS DE PAUL GRIMAULT : logo

DES FILMS PYROGÈNES POUR HAYAO MIYAZAKI

Carole Aurouet

Les metteurs en scène japonais du studio d’animation Ghibli ont été frappés par les dessins animés de Grimault, notamment par La Bergère et le Ramoneur et Le Roi et l’Oiseau. C’est le cas de Miyazaki. À leur vue, il a pris conscience des possibilités qu’offrait un cinéma d’animation qui pouvait être une alternative aux productions Disney. Il deviendra le maître incontesté du dessin animé avec Mon Voisin Totoro, Princesse Mononoké, Le Voyage de Chihiro, etc. La conférence se propose d’éclairer les sources d’inspirations et les clins d’œil qui parsèment ces œuvres, faisant dialoguer le Japon avec la France.

Carole Aurouet est maître de conférences habilitée à l’université Paris-Est Marne-la-Vallée et membre de l’Institut de recherche sur le cinéma et l’audiovisuel de Paris 3-Sorbonne Nouvelle. Elle est l’auteure d’une vingtaine d’ouvrages et dirige la collection Le cinéma des poètes aux Nouvelles éditions Place.

Projection du film Le Roi et l'Oiseau de Paul Grimault le mercredi 24 juillet à 20h30, cinéma du Casino (entrée libre).

En partenariat avec la médiathèque.

Vendredi 26 juillet à 20h30 Médiathèque municipale Saint-Aubin/Mer (conférence-projection). Entrée libre.

COMMENT CONSERVE-T-ON LES IMAGES DU PASSÉ ? logo

Laurent Véray et Denis Darroy, Agnès Deleforge, Karine Le Petit, Béatrice de Pastre

La collecte, la conservation et la valorisation des films anciens, de fiction et documentaires, tournés par des professionnels ou des amateurs, jouent un rôle essentiel dans la connaissance du passé et enrichissent la mémoire des lieux familiers. La préservation de ces images animées, hautement altérables, pose néanmoins des questions. Cette rencontre, qui rassemblera des représentants de fonds d'archives audiovisuelles nationales et régionales, permettra de saisir quelques-uns de ces enjeux. Elle sera également l'occasion de découvrir la richesse des collections à travers de nombreux extraits de films rares et précieux.

Rencontre animée par Laurent Véray (université Sorbonne Nouvelle-Paris 3) avec Béatrice de Pastre (Centre national du cinéma et de l’image animée), Agnès Deleforge, Jean-Marie Vinclair (Normandie Images) et Karine Le Petit (Fabrique de patrimoines en Normandie).

Samedi 27 juillet à 18h Les Cures Marines Trouville/Mer (table ronde et projection). Entrée libre.

RENCONTRE AVEC JEAN-PAUL FARRÉ logo

LE PAVÉ DANS LA MARNE

Jean-Paul Farré, comédien connu pour ses spectacles burlesques et musicaux, est aussi un passionné d’écriture et d’Histoire. Avec Le pavé dans la Marne (Riveneuve/Archimbaud), il n’hésite pas à bousculer le récit national et nos certitudes sur la Grande Guerre. Et si les Allemands avaient gagné la bataille de la Marne ? Malicieuse uchronie... C'est l’occasion d’une réécriture de l’Histoire par un clown qui sait être grave sous le rire. Une espièglerie qui n'en renvoie pas moins au devoir de mémoire.

Son dernier livre : Philarmonie... Ni Peau d'chien. Trois nouvelles fantaisistes sur nos classiques (Riveneuve/Archimbaud).

Avec la participation de la violoniste Muriel Raynaud.

Lundi 29 juillet à 18h Villa Chebec Trouville/Mer (rencontre-lecture & apéritif). Tarif B.

PEINDRE ET ÉCRIRE  LE HAVRE logo

Sonia Anton et Compagnie PMVV le grain de sable

Si la ville du Havre est connue pour avoir inspiré de nombreux peintres, on en connaît moins les représentations littéraires. Des chercheurs de l'université normande ont consacré de nombreuses études à cette question et ont permis de redonner à la cité océane la place qu'elle méritait dans notre patrimoine écrit. Sonia Anton ne retracera pas précisément cette histoire savante, et préfèrera faire librement dialoguer les toiles de Dufy et les textes havrais qu'elle affectionne, au gré de rêveries littéraires où s'entremêlent les auteurs, les époques et les lieux...

Sonia Anton est maître de conférences à l'université du Havre et dirige la collection Le Havre : territoires d’écriture (Presses universitaires de Rouen et du Havre).

Lecture : Philippe Müller, Vincent Vernillat.

En partenariat avec le MuMa au Havre.

Mardi 30 juillet à 17h Salle de conférence MuMa (musée d'art moderne André Malraux) Le Havre (causerie littéraire). Entrée libre sur réservation 02 35 19 62 72.

RENCONTRE AVEC JÉRÔME GARCIN logo

Jérôme Garcin est l’auteur de nombreux romans, récits et essais (Gallimard). Notamment, La Chute de cheval, autour de la figure de son père, puis Théâtre intime, sa rencontre avec Anne-Marie Philipe, sa femme. Avec Olivier, il évoque la mémoire de son frère parti tôt dans un accident de voiture. Dans Le syndrome de Garcin, il revient sur le parcours de sa famille en convoquant ses deux grands-pères éminents médecins. Jérôme Garcin tisse sa toile mémorielle et tire le fil de ses souvenirs : « J'ai des enfants et j'ai envie de leur laisser des pages portées par l'envie de vivre, d'aimer, de transmettre. »

Journaliste, Jérôme Garcin est directeur adjoint, responsable des pages culturelles de L'Obs. Il produit et anime Le Masque et la Plume (France Inter) depuis 1989.

En partenariat avec la médiathèque Jacques Prévert.

Présentation : Christine Lillemer.

Mercredi 31 juillet à 18h Médiathèque Jacques Prévert Dives/Mer (rencontre littéraire).

TOURS ET DÉTOURS DE LA TRANSMISSION ORALE DES CONTES logo

Nicole Belmont et Muriel Bloch

Une approche de la mémoire et de l’oubli par une conversation entre Muriel Bloch, conteuse et auteure de nombreux recueils de contes, et Nicole Belmont, directrice de recherche au laboratoire d’anthropologie de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS). La collecte des contes populaires est en marche depuis le 19e siècle. Mais un malentendu demeure entre conteurs et collecteurs, tant la naissance et la disparition de cette parole instable sont simultanées.

Nicole Belmont est l’auteure de nombreuses publications, dont Poétique du conte (Gallimard), Petit-Poucet rêveur, la poésie des contes merveilleux (José Corti).

Muriel Bloch a publié une quarantaine de livres et participe au renouveau du conte en France. Parmi les derniers recueils : Le secret du nom et autres contes (ill. Margaux Othats, Gallimard/Giboulées), Coyotte et le chant des larmes (ill. Marie Novion, Seuil/Jeunesse).

Jeudi 1er août à 18h Musée Villa Montebello Trouville/Mer (causerie). Entrée libre.

RENCONTRE AVEC MARIE-HÉLÈNE LAFON logo

Marie-Hélène Lafon a grandi dans une ferme du Cantal, au cœur de la vallée de la Santoire, et ses livres s'en souviennent. Romancière et nouvelliste, elle a écrit une quinzaine d'ouvrages, ancrés dans le réel d’un monde paysan qui n’en finit pas de disparaître, auquel elle est viscéralement attachée. Elle peint des personnages isolés, splendidement humains face aux naufrages. Parmi ses livres chez Buchet/Chastel : Le soir du chien (prix Renaudot des lycéens), Joseph, Les derniers Indiens, Les Pays, Nos vies, Histoires (Goncourt de la nouvelle), Flaubert (coll. Les auteurs de ma vie).

Elle vient de publier un livre d'entretiens avec Fabrice Lardreau : Le pays d'en haut (Arthaud, coll. Versant intime).

Présentation : Fabrice Carrière.

Vendredi 2 août à 18h Bibliothèque municipale Trouville/Mer (rencontre littéraire). Entrée libre.

RENCONTRE AVEC JEAN-CLAUDE GRUMBERG logo

Jean-Claude Grumberg est l'auteur d'une trentaine de pièces de théâtre, jouées partout dans le monde, et scénariste de films (avec François Truffaut, Costa-Gavras). Il a reçu de nombreux prix (Grand Prix du Théâtre de l’Académie française, Grand Prix de la SACD pour l’ensemble de son œuvre), plusieurs Molières et un César. Selon l’écrivain Claude Roy, il est l’« auteur tragique le plus drôle de sa génération ». Après Mon père. Inventaire et Pleunichard, son dernier livre La Plus Précieuse des Marchandises (Seuil, coll. La Librairie du XXIe siècle) est un conte pour lutter contre l’oubli, à se transmettre de génération en génération. Un chef d’œuvre pudique, tendre, dense, bouleversant !

Présentation : Jean-François Perrier.

Mardi 6 août à 18h30 Villa Honoré Trouville/Mer (rencontre littéraire). Entrée libre.

RENCONTRE AVEC ÉMILIE SAITAS ET ANNICK WALACHNIEWICZ logo

Une rencontre croisée entre deux auteures belges : deux premiers livres autour de la figure du père.

Durant près de trois ans, Émilie Saitas a travaillé aux mémoires de sa famille paternelle afin d'en réaliser une bande dessinée. L'Arbre de mon père (Cambourakis) retrace l'enfance de Kosta, son père. À travers son histoire, on découvre celle de la communauté des Égyptiotes, les Grecs d'Égypte.

Annick Walachniewicz apprend, douze ans après la mort de son père, que celui-ci, réfugié polonais, a été déporté pendant la guerre. Il ne portait pas de chandail (L’Arbre à paroles) est un roman poignant, qui pose des questions essentielles sur le souvenir, la joie et le pouvoir thérapeutique des mots.

Présentation : Marie-Êve Tossani.

Mercredi 7 août à 17h Bibliothèque municipale Trouville/Mer (rencontre littéraire). Entrée libre.

RENCONTRE AVEC SÉBASTIEN MINISTRU logopicto

Sébastien Ministru vit à Bruxelles. Il est journaliste, chroniqueur vedette à la radio belge, auteur de pièces de théâtre à succès. Apprendre à lire (Grasset) est son premier roman pour lequel il a obtenu la Bourse de la Découverte de la Fondation Prince Pierre de Monaco. Un récit d’initiation filiale, le rapprochement entre un fils, cadre homosexuel, et son père, sarde, au machisme d’un autre siècle.

Présentation : Marie-Êve Tossani.

Jeudi 8 août à 12h Villa Chebec Trouville/Mer (rencontre littéraire & brunch). Entrée libre (sans brunch) - Tarif A (avec brunch, sur réservation).

RENCONTRE AVEC JEAN-MARC TURINE logo

LA THÉO DES FLEUVES

La vieille Théodora ne marche plus, ne voit plus, mais elle se souvient et raconte. Elle nous parle de sa vie, de ses rencontres, ses amours, ses espoirs, mais aussi ses errances, ses drames et ses désillusions. Théodora est une enfant du fleuve. Née Rom, elle a voyagé au gré des vents. Traversant le temps, elle a vécu plusieurs vies. Née à l'aube du 20e siècle, elle le traverse tout entier. Temps de guerres, de communisme, d'oppressions répétées, l'histoire des Roms se révèle au fil du roman et se confond avec celle du siècle.

Jean Marc Turine réalise des films et des documentaires radio ; notamment avec Marguerite Duras et Jean Mascolo (Les enfants). La force de son travail réside dans son souci de donner la parole aux sans-voix, aux opprimés, aux victimes et de se dresser, sans relâche, contre la guerre et l’exclusion.

La Théo des fleuves (prix des Cinq Continents, Esperluète) est son troisième roman.

Présentation : Christine Lillemer.

Vendredi 9 août à 18h Musée Villa Montebello Trouville/Mer (rencontre littéraire). Entrée libre.

RENCONTRE AVEC RÉMY CAMPOS logo

DEBUSSY À LA PLAGE

Rémy Campos enseigne l’histoire de la musique au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Son dernier livre Debussy à la plage (livre-CD, Gallimard), publié à l’occasion du centième anniversaire de la disparition du compositeur, nous invite à découvrir un épisode peu connu de la vie de Claude Debussy, sa villégiature sur les côtes normandes en 1911. Une minutieuse enquête à partir de photographies sur la plage d’Houlgate conservées dans des albums de famille, de clichés réalisés par ceux qui ont croisé sa route et de cartes postales d’époque.

Samedi 10 août à 18h Salle des fêtes Mairie Houlgate (conférence-projection). Entrée libre.

MARYSE CONDÉ : UN MATRIMOINE MULTIPLE logo

Anne-Élisabeth Halpern et Compagnie PMVV le grain de sable

L’écrivaine qui a reçu le Prix Nobel alternatif de littérature en 2018 est l’héritière d’un matrimoine foisonnant : grand-mère et mère dans leurs relations ambiguës, terres africaines, américaines et européennes qui sont les lieux d’un héritage culturel contesté. Ces circonstances ont forgé une personnalité hors du commun qui remet en question les clichés sur la construction identitaire en racontant des vies de femmes rebelles qui sont aussi un peu la sienne. Parmi ses livres : Moi, Tituba sorcière noire de Salem, Les belles ténébreuses et Victoire, les saveurs et les mots (Gallimard).

Anne-Élisabeth Halpern est maître de conférences à l'université de Reims. Elle est aussi directrice littéraire des éditions L’improviste.

Lecture : Philippe Müller, Vincent Vernillat.

Lundi 12 août à 21h Salle des fêtes Mairie Houlgate (conférence-lecture). Tarif B.

LA PROVOCATION A AUSSI SES ARCHIVES : logopicto

TROIS TRÉSORS DE L'ABBAYE D'ARDENNE

Pascal Ory

Une abbaye normande, près de Caen, accueille depuis quinze ans les archives de plusieurs centaines d’auteurs, de plusieurs dizaines d’éditeurs, de journaux et de galeries d’art. Pascal Ory en a sélectionné trois, représentant trois versions d’une littérature des « mauvais genre » (érotique, fantastique, policier…), très influencée par le surréalisme : les archives de l’érudit Francis Lacassin et des éditeurs Jean-Jacques Pauvert et Éric Losfeld. Sur ce dernier nous bénéficierons du témoignage de sa fille, elle-même éditrice, Joëlle Losfeld.

Pascal Ory, historien, est professeur émérite à la Sorbonne (Paris 1) et l’auteur de nombreux ouvrages portant sur l’histoire culturelle et l’histoire politique des sociétés modernes. Il a préfacé en 2014 la plus récente réédition de l’album Barbarella, publié pour la première fois, en 1964, par Éric Losfeld.

Remerciements à l’IMEC Abbaye d’Ardenne.

Mardi 13 août à 12h Manoir de Caumont Houlgate (rencontre littéraire & brunch). Tarif B (sans brunch) - Tarif E (avec brunch, sur réservation).

RENCONTRE AVEC PIERRE JOURDE logo

LE VOYAGE DU CANAPÉ-LIT

Mal aimée par une mère avare et dure, sa fille unique, à la mort de celle-ci, hérite d'un canapé-lit remarquablement laid. Elle charge ses deux fils et sa belle-fille de transporter la relique depuis la banlieue parisienne jusque dans la maison familiale d'Auvergne. Durant cette traversée de la France en camionnette, les trois convoyeurs échangent des souvenirs… Un récit hilarant, parfois féroce dans la description des névroses familiales, plein de tendresse bourrue, de hargne réjouissante, d’érudition goguenarde.

Pierre Jourde est romancier et critique littéraire. Parmi ses ouvrages : La littérature sans estomac (prix de la critique de l’Académie française), Pays perdu (Pocket), La première pierre (prix Jean-Giono), Winter is coming (Gallimard). Son dernier livre : Le voyage du canapé-lit (prix Alexandre Vialatte, Gallimard).

Gérard Desarthe travaille comme acteur avec Patrice Chéreau, André Engel, Giorgio Strehler, Bernard Murat... Cette année, il joue dans La vie est un songe de Calderon, mis en scène par Christophe Lidon.

Adaptation et lecture : Gérard Desarthe.

Avec le soutien du Pôle Muséal Communauté d'Agglomération Lisieux Normandie. Avec l’aide des Amis de Cabourg.

Mardi 13 août à 18h30 Château-Musée Saint-Germain-de-Livet (lecture et rencontre). Tarif G (sans le car).

RENCONTRE AVEC MICHÉA JACOBI ET JACQUES DAMADE logo

Rencontrons Michéa Jacobi et Jacques Damade autour des éditions La Bibliothèque.

Le projet d’écriture du premier, Humanitas elementi, prend la forme d’un vaste abécédaire qui regroupera à terme six cent soixante-seize notices biographiques comme autant de témoignages de notre condition humaine. Cinq livres sont parus, dont le dernier : Jouir. 26 vies consacrées à cet art pour la cinquième lettre de l’alphabet, le J.

Le second, l’éditeur du premier, auteur de Darwin au bord de l'eau nous emmène en d’étonnantes promenades sur la côte normande, à Houlgate. Un bréviaire d'observations où l’émerveillement devant la vie fait place aussi à l’inquiétude qu'on est en train de défaire ce qui a mis tant de temps à se constituer.

Vendredi 16 août à 21h Ancienne école Sainte-Marie Houlgate (rencontre littéraire). Entrée libre.

RENCONTRE AVEC ALAIN VIRCONDELET logo

Alain Vircondelet a quitté l’Algérie à l’Indépendance en 1962. Sa famille, originaire de Franche-Comté, était installée en Algérie depuis 1848. En 1982, alors qu’il est universitaire et déjà auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la littérature française, il publie un premier livre dédié à sa mère en Algérie : Maman la Blanche (Albin Michel). Il sera suivi de nombreux autres et est aujourd’hui reconnu comme un des écrivains de l’Algérie les plus sincères. C’est cet exil qu’il évoquera, teinté d’une nostalgie inconsolable et de sa double appartenance à la France et à sa terre natale.

Alain Vircondelet, président du Prix Marguerite Duras, commissaire d’exposition et conférencier, est l'auteur de nombreuses biographies, traduites dans le monde entier, consacrées à de grandes figures de la littérature et de la spiritualité. Parmi ses livres sur l’Algérie : La Traversée (First), Alger, ombres et lumières (Flammarion), Albert Camus, fils d’Alger (Fayard), Alger d’hier et de toujours (L’Archipel).

Présentation : Martine Bel.

Mardi 20 août à 18h30 Médiathèque Jacques Prévert Dives/Mer (rencontre littéraire). Entrée libre.

RENCONTRE AVEC COLETTE FELLOUS logo

Avec Pièces détachées (Gallimard), Colette Fellous poursuit son exploration des temps et des lieux, en superposant librement passé et présent, Tunisie et Normandie, visages et musiques, pour dire son attachement au monde et à tous ces êtres rencontrés, proches ou parfois plus lointains. Faisant suite au décès d’un ami en 2015, année où la Tunisie, comme la France, fut frappée par de terribles attentats, ce livre est une traversée de vie, une recomposition de l’être, un long poème, une ode à l’amour de la vie.

Colette Fellous est romancière, essayiste, directrice de la collection Traits et portraits (Mercure de France), productrice de l'émission Nuits magnétiques et Carnet nomade sur France Culture. Parmi ses autres livres : La préparation de la vie, Un amour de frère (Gallimard) et Camille Claudel (Fayard).

Présentation : Martine Bel.

Vendredi 23 août à 18h Bibliothèque municipale Trouville/Mer (rencontre littéraire). Entrée libre.

MÉMOIRES CULINAIRES logo

Benoît Peeters

Entre 18 et 25 ans, la cuisine a tenu une place immense dans la vie de Benoît Peeters. Ébloui par un repas chez les Frères Troisgros à Roanne, il apprend la cuisine avec passion, en autodidacte. Quand il laisse tomber la préparation du concours de Normale Sup et que ses parents lui coupent les vivres, Benoît tente de devenir cuisinier à domicile. Cette éducation culinaire est inséparable des rencontres avec Hergé et Roland Barthes, des retrouvailles avec François Schuiten et des premières publications.

Benoît Peeters est un auteur particulièrement éclectique. Scénariste de la célèbre série de bande dessinée Les Cités obscures (Casterman), il est aussi le biographe d’Hergé, Paul Valéry et Jacques Derrida. Dans Comme un chef (en collaboration avec Aurélia Aurita, Casterman), il a récemment révélé sa passion de la cuisine.

Samedi 24 août à 18h Musée Villa Montebello Trouville/Mer (conférence-projection). Entrée libre.

 

 

 

image citation