Lectures PDF Imprimer Envoyer


DARWIN AU BORD DE L'EAU

Dominique Pinon

Entre Houlgate et Deauville, les falaises riches de fossiles racontent les mers anciennes, les millénaires. La plage raconte la joie des baigneurs, les vagues, les enfants qui jouent, les oiseaux. Au loin, les tankers qui vont et viennent près du Havre, racontent la mondialisation. Ces trois récits mêlés, burlesques ou tragiques, nous offrent une étonnante leçon de choses sur ce qui nous arrive.

Créateur des éditions La Bibliothèque, Jacques Damade écrit sur des lieux dont il explore les origines, la poésie et les tensions. Après Les îles disparues de Paris et Abattoirs de ChicagoDarwin au bord de l’eau est né de ses observations de marcheur sur la Côte Fleurie.

Dominique Pinon a débuté au cinéma avec Jean-Jacques Beineix. Il rencontre Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro et c’est DelicatessenLa cité des enfants perdusLe fabuleux destin d’Amélie Poulain… Au théâtre, il est un des interprètes favoris de Valère Novarina et joue Shakespeare, Beckett et Labiche.

Texte de Jacques Damade. Lecture : Dominique Pinon.

En présence de l’auteur.

Samedi 17 juillet à 18h Maison des Pêcheurs Houlgate (lecture / création). Tarif C.



HISTOIRE NATURELLE DE L'IMAGINAIRE

Gérard Desarthe

L’œuvre de Pierre Bettencourt, poète, conteur et fabuliste, mais aussi imprimeur et peintre, semble jaillir perpétuellement d’un don, peut-être même d’une grâce de l’imaginaire, avec l’humour comme élégance. La fable devient philosophique et le conte fantastique, comme naturellement, sans effort. Ses bestiaires, les créatures nées de ses rêves sont autant de récits savoureux nous renvoyant à nous-mêmes, ébranlant au passage nos convictions et le vernis de notre assurance. Il se demandait avec malice : « Le spectacle des nébuleuses est-il plus étonnant que celui des pissenlits qui se ferment quand un nuage passe, et s’ouvrent quand la lumière les frappe de nouveau ? »

Gérard Desarthe, figure marquante du théâtre, interprète les grands rôles du répertoire sous la direction de Patrice Chéreau, André Engel, Giorgio Strehler, Roger Planchon, Luc Bondy…

Textes de Pierre Bettencourt. Choix des textes et lecture : Gérard Desarthe.

Lundi 19 juillet à 18h Chalet La Béthanie Houlgate (lecture / création). Tarif C.



LA LÉGENDE DE SAINT JULIEN L'HOSPITALIER

Denis Podalydès

Tandis qu'il chasse dans la forêt, Julien se voit prédire par un cerf qu'il tuera ses parents. Effrayé, il quitte le château familial pour échapper au funeste présage. Commence alors pour lui une vie d'errance et d'aventures, au terme de laquelle il n'échappera pas à la prophétie. Entre conte merveilleux et roman de chevalerie, le récit de Flaubert retrace le destin à la fois cruel et fabuleux du légendaire saint Julien l'Hospitalier.

Sociétaire de la Comédie-Française, acteur et metteur en scène, Denis Podalydès a reçu le Molière de la Révélation théâtrale et le Molière du metteur en scène pour Cyrano de Bergerac. Au cinéma, il participe à une centaine de films. Il a publié plusieurs livres : Voix off, Fuir Pénélope (Folio), La Peur Matamore et Scènes de la vie d’acteur (Seuil).

Texte de Gustave Flaubert. Lecture : Denis Podalydès.

Samedi 24 juillet à 17h Villa Honoré Trouville/Mer (lecture / création). Tarif C.



FLAUBERT ET MAUPASSANT

Jean-François Perrier

Presque trente années les séparent, l'un est déjà un écrivain célèbre quand l'autre publie ses premiers textes. L'admiration de Guy de Maupassant pour Gustave Flaubert, qui le guide dans ses premiers pas d'écrivain, sera à l'origine d'une relation maître-disciple, puis père-fils, assez exceptionnelle dont témoigne la correspondance échangée entre ces deux géants de la littérature. Cabotins parfois, sincères toujours, ils se témoignent sans cesse une affection parfois bougonne et une tendre sympathie, partageant le même dédain des honneurs, le même rejet des conventions « bourgeoises », la même exigence artistique.

Théâtre, cinéma, télévision, Jean-François Perrier a travaillé sous la direction de Jean-Claude Penchenat, Jorge Lavelli, Ettore Scola, Robert Altman, Claude Chabrol… Il joue actuellement dans Îlots de Sonia Chiambretto et Yoann Thommerel.

Correspondance de Gustave Flaubert et Guy de Maupassant. Choix des textes et lecture : Jean-François Perrier.

Avec le soutien de la Fondation d’entreprise La Poste.

Dimanche 25 juillet à 12h Jardin Espace culturel Houlgate (lecture & brunch / création). Tarif A-B (sans brunch). Tarif E (avec brunch, sur réservation).

 


UN CŒUR SIMPLE

Fanny Cottençon

Quel peut être le destin d'une petite servante dans la campagne normande du 19e siècle ? C’est l’histoire de Félicité, paysanne orpheline engagée comme servante par une bourgeoise de Pont-l'Évêque, Madame Aubain. Héroïne ordinaire d’une existence banale, elle possède pourtant l’extraordinaire bonté des cœurs simples et la profonde dévotion des saints. Donnant à voir chaque détail d’une vie minuscule, ce texte, issu des Trois Contes est l'un des chefs-d'œuvre de Flaubert. Le triomphe d'une sensibilité à laquelle le romancier donne enfin libre cours.

Fanny Cottençon a tourné au cinéma avec de grands réalisateurs français. Comédienne exigeante et attachante, elle aime défendre les textes littéraires en public. Elle joue actuellement dans Inavouable, une pièce d’Éric Assous, au côté de Michel Leeb.

Texte de Gustave Flaubert. Lecture : Fanny Cottençon.

Lundi 26 juillet à 18h Château d'Aguesseau Trouville/Mer (lecture / création). Tarif C.



DANS LES PAS DE GUSTAVE FLAUBERT...

Compagnie PMVV le grain de sable

Dans les années 1830… Marchons dans les pas du jeune Flaubert à Trouville : un village « charmant avec ses maisons entassées les unes sur les autres, noires, grises, rouges, blanches, tournées de tous côtés, sans alignement et sans symétrie, comme un tas de coquilles et de cailloux que la vague a poussés sur la côte ». Pour cette version itinérante de Trouville en Flaubertie (voir lecture musicale), nous nous rendrons sur les lieux et face aux paysages évoqués par Flaubert. Une promenade-lecture au plus près de ses souvenirs personnels.

Lecture : Philippe Müller, Vincent Vernillat. Choix des textes : Christine Lillemer.

Samedi 31 juillet à 11h Départ Musée Villa Montebello Trouville/Mer (promenade-lecture & apéritif). Tarif B.

 


FROU-FROU

Marianne Basler

Frou-Frou est la première nouvelle du recueil Nous sommes à la lisière (Gallimard) de Caroline Lamarche où une femme recueille un canard blessé dans un refuge. Un canard, lui dit-on, qui ne volera plus jamais. Mais la femme met une minutie à soigner l’animal, cet animal qui devient sa plus belle histoire d’amour. Le récit d’une fusion entre un être humain et un oiseau porté jusqu’à son terme, le déchirement où chacun se retrouvera face à sa condition propre et inaliénable. Un texte sensible et fort à la lisière de deux mondes, là où se croisent humains en déroute et animaux semi-sauvages.

Marianne Basler a travaillé au théâtre, avec Jacques Lassalle, Jean-Louis Martinelli, Brigitte Jaques-Wajeman ; au cinéma, avec Jacques Rivette, Paul Vecchiali, Jalil Lespert ; et pour la télévision dans de nombreuses fictions.

Texte de Caroline Lamarche. Lecture : Marianne Basler.

La lecture est suivie à 18h30 d’une rencontre avec l’auteure.

Lundi 2 août à 17h Moulin Landry Houlgate (lecture-rencontre / création). Tarif C.



EXTÉRIEUR MONDE

François Marthouret

François Marthouret lit de larges fragments de Extérieur monde (Gallimard) d’Olivier Rolin : « Bigarré, vertigineux, toujours surprenant, tel demeure le monde aux yeux de qui en est curieux : pas mondialisé, en dépit de tout. Venu du profond de l'enfance, le désir de le voir me tient toujours, écrire naît de là. Chacun des noms qui constellent les cartes m'adresse une invitation personnelle. Ce livre est un voyage à travers mes voyages. Si j'apparais au fil de cette géographie rêveuse, c'est parce que l'usage du monde ne cesse de me former, que ma vie est tressée de toutes celles que j'ai rencontrées. »

Sur les planches et à l'écran, François Marthouret a travaillé avec de grands artistes : Antoine Vitez, Peter Brook, Peter Zadek, Costa-Gavras, Éric Rohmer, François Ozon... Il joue actuellement dans Le Roi Lear de Shakespeare mis en scène par Georges Lavaudant.

Texte d'Olivier Rolin. Adaptation et lecture : François Marthouret.

La lecture est suivie à 18h30 d’une rencontre avec l’auteur.

Jeudi 5 août à 17h Château d'Aguesseau Trouville/Mer (lecture / création). Tarif C.



JOSÉE MEUNIER 19, RUE DES JUIFS

François Marthouret

Juillet 1871. Paris. Perquisition dans le Marais. Une concierge, un coiffeur, une orpheline, une prostituée, une raccommodeuse de dentelles, un relieur et une repasseuse aident un bronzier communard à échapper à un commissaire de police. Automne 1871. Josée Meunier rejoint Albert Theisz, le bronzier, à Londres. Réfugiés, ils ne possèdent que leur amour, leurs souvenirs, et leur désir de Paris, lieu de leur histoire. L'année prochaine, à Paris... rêvent-ils. Mais on ne guérit pas de l'exil. Une histoire véridique de traque, de fuite et d'attente, pour laquelle il a fallu réinventer ce que la grande Histoire a laissé perdre.

Parmi les autres livres de Michèle Audin : Une vie brève, Mademoiselle Haas, Comme une rivière bleue, Oublier Clémence (L’Arbalète/Gallimard).

Acteur, grande voix de France Culture, François Marthouret aime les poètes et s’adonne volontiers à la lecture publique. Réalisateur de films, il tourne notamment Port-au-Prince, dimanche 4 janvier (adaptation de Bicentenaire de Lyonel Trouillot).

Texte de Michèle Audin. Lecture : François Marthouret.

La lecture est précédée à 18h d’une conférence avec Michèle Audin.

En partenariat avec la ville de Dives/Mer.

Vendredi 6 août à 19h Cinéma Le Drakkar Dives/Mer (lecture / création). Entrée libre.



DANS LES PAS DE GUSTAVE FLAUBERT...

Compagnie PMVV le grain de sable

Dans les années 1830… Marchons dans les pas du jeune Flaubert à Trouville : un village « charmant avec ses maisons entassées les unes sur les autres, noires, grises, rouges, blanches, tournées de tous côtés, sans alignement et sans symétrie, comme un tas de coquilles et de cailloux que la vague a poussés sur la côte ». Pour cette version itinérante de Trouville en Flaubertie (voir lecture musicale), nous nous rendrons sur les lieux et face aux paysages évoqués par Flaubert. Une promenade-lecture au plus près de ses souvenirs personnels.

Lecture : Philippe Müller, Vincent Vernillat. Choix des textes : Christine Lillemer.

Dimanche 8 août à 17h Départ Musée Villa Montebello Trouville/Mer (promenade-lecture & apéritif). Tarif B.

 

 

LA MACHINE S'ARRÊTE

Jean-Paul Farré

Publié en 1909, La Machine s’arrête est un récit d’anticipation écrit par le grand auteur britannique E. M. Forster connu pour ses romans adaptés au cinéma par James Ivory (Maurice, Chambre avec vue). Cette stupéfiante nouvelle (rééditée aux éditions de L’Échappée), dépeint une humanité confinée, réduite à vivre sous terre en communiquant par écrans interposés et dont tous les besoins sont pourvus par une toute-puissante machine. Dans leur désir de confort total, leur obsession de se maintenir à distance des autres et du monde physique, et après avoir exploité les richesses de la nature, les humains s’en remettent donc à la seule technique, devenue leur idole. Prophétique ?

Jean-Paul Farré, comédien renommé pour ses spectacles burlesques et musicaux (Molière du théâtre musical pour Les douze pianos d’Hercule), joue actuellement son nouveau récital Dessine-moi un piano. Auteur, il a notamment publié Le pavé dans la Marne (Riveneuve/Archimbaud).

Texte d’Edward Morgan Forster. Lecture : Jean-Paul Farré. Adaptation : Vincent Vernillat.

Lundi 9 août à 21h Villa Chebec Trouville/Mer (lecture / création). Tarif C.



"TU AIMES TROP LA LITTÉRATURE, ELLE TE TUERA"

Marie-Christine Barrault, Ivan Morane

Durant les dix dernières années de sa vie, George Sand entretient une correspondance avec Gustave Flaubert, de 17 ans son cadet. En 1866, la romancière est âgée de 62 ans et porte en elle, malgré les épreuves, un magnifique amour de la vie. Dès le début de leurs échanges, tout semble les opposer : la politique, le rapport aux autres, les sujets abordés dans leurs écrits... Toutefois une admiration et une profonde affection les unit. Flaubert signe ses lettres : « votre vieux troubadour » et Sand « Je t’aime de tout mon cœur ». Ils laissent l’un et l’autre un témoignage fabuleux.

Marie-Christine Barrault illumine l’un des plus beaux noms du théâtre français. Qu’elle lise des textes ou qu’elle interprète des personnages, elle impose sa nature généreuse et rayonnante.

Ivan Morane est comédien, metteur en scène de théâtre et d'opéra, scénographe et éclairagiste. Il a adapté de nombreux ouvrages littéraires pour la scène. Il est le directeur artistique de la compagnie qui porte son nom.

Correspondance de George Sand et Gustave Flaubert. Lecture : Marie-Christine Barrault et Ivan Morane. Choix des lettres et montage : Ivan Morane.

Avec le soutien de la Fondation d’entreprise La Poste.

Mardi 10 août à 21h Casino Salon des Gouverneurs Trouville/Mer (lecture / création). Tarif C.

 


FLAUBERT, LES ÉRECTIONS DE L'ÂME

Didier Sandre

Ce texte est un « faux authentique » composé par André Versaille à partir de la correspondance de Gustave Flaubert à Louise Colet entre 1851 et 1855. Une longue lettre, sorte de synthèse emblématique de la correspondance du Flaubert des années Bovary. Somptueux mélange de stoïcisme et de misanthropie, de générosité et de scepticisme, de férocité et de bouffonnerie, cette lettre nous révèle un Gustave Flaubert tonique, truculent en diable, aux antipodes de je ne sais quel « ermite de Croisset » qui aurait choisi l’art-contre-la-vie.

Sociétaire de la Comédie-Française, Didier Sandre a joué au théâtre sous la direction de Patrice Chéreau, Antoine Vitez, Luc Bondy, Jean-Pierre Vincent, Giorgo Strehler, Ivo van Hove... À l'écran, il a notamment travaillé avec Nina Companeez, Lucas Belvaux, Agnès Jaoui.

D'après la correspondance de Gustave Flaubert. Lecture : Didier Sandre. Adaptation : André Versaille.

Avec le soutien de la Fondation d’entreprise La Poste.

Samedi 14 août à 18h Moulin Landry Houlgate (lecture / création). Tarif C.

 

 

L'ÉDUCATION SENTIMENTALE

Brigitte Fossey

Frédéric Moreau, jeune provincial de dix-huit ans, plein de rêves et plutôt séduisant, vient faire ses études à Paris. De 1840 au soir du coup d'État de 1851, il fait l'apprentissage du monde dans une société en pleine convulsion. Plusieurs femmes traversent son existence, mais aucune ne peut se comparer à Marie Arnoux, épouse d'un riche marchand d'art, dont il est éperdument amoureux. C'est au contact de cette passion inactive et des contingences du monde qu'il fera son éducation sentimentale, qui se résumera pour l'essentiel à brûler, peu à peu, ses illusions. Écrit dans une langue éblouissante, ce chef-d’œuvre de Flaubert ouvre la voie au roman moderne.

Brigitte Fossey, actrice phare du cinéma français, a joué au cinéma avec François Truffaut, Claude Lelouch, Benoît Jacquot, Claude Pinoteau et tant d’autres. Elle connait le succès public à la télévision grâce à plusieurs séries. Elle s’adonne avec bonheur à des concerts, lectures et enregistrements.

Texte de Gustave Flaubert. Adaptation et lecture : Brigitte Fossey.

Vendredi 20 août à 21h Salle des fêtes Mairie Houlgate (lecture - création). Tarif C.